Ski Liban

Pour beaucoup, le Liban est un pays méditerranéen du Proche-Orient qui est davantage connu par ses années de guerre civile que pour la qualité de sa neige de printemps! Et pourtant le Liban est cette terre dont l'histoire est plus vieille que la Bible, une région riche surnommée "la terre du lait et de miel" qui a attisé la convoitise des conquérants égyptiens, perses, grecs, romains, arabes, turques; un pays entre mer et ciel, offrant des possibilités immenses pour le skieur et l'amateur de randonnées à ski. Ici le mythe rejoint la réalité, et il est effectivement possible de skier le matin avant de plonger dans la mer l'après-midi. La chaine de montagnes enneigées du Liban s'étend du nord au sud, parallèlement à la Méditerranée; elle sépare le littoral de la vallée de la Békaa.

Ski Liban Beyrouth

Le ski au Liban est devenu largement populaire dans les années 30 et les premières remontées mécaniques ont été installées dans les années 50 aux Cèdres. Aujourd'hui le Liban possède six stations de sports d'hiver avec des pentes convenables à des skieurs et des snowboarders de tous les niveaux. Chaque station de sports d'hiver a une saveur différente; Faraya Mzaar avec son infrastructure d’un niveau mondial et les cèdres avec son ambiance féerique. La saison de ski au Liban s’étale sur 4 mois, débutant vers mi-décembre et se terminant au début du mois d’avril.

La station de ski de Faraya Mzaar présente 42 pentes et 80 kilomètres de pistes balisées. Elle est située à une heure de la capitale Beyrouth. Skieurs, snowboardeurs, randonneurs, ainsi que les fanatiques des motoneiges y réservent leur vacance de partout dans le monde. Débutant à 1850m, vous pouvez atteindre les 2465m du Mzaar et apprécier la vue à couper le souffle au-dessus de la vallée colorée de la Bekaa, le mont Hermon de l’anti Liban et d'autres crêtes comme Laqlouq et les Cèdres. Des villages lointains et même Beyrouth la capitale pourraient être aperçus quand la vue est claire. Ceux qui aimeraient pratiquer d’autres activités que le ski apprécieront une grande variété d'activités et d'excursions proposées par SKILEB.com (Ski Lebanon).

A Faraya Mzaar, si vous êtes un skieur confirmé, vous aurez besoin au moins de deux jours pour skier le meilleur des pistes avant de commencer à vouloir découvrir de nouvelles pistes. Vous pourrez aussi utiliser les services d’un guide de montagne pour ne rien rater des domaines skiables. Les skieurs moyens auront pour leur argent, et c'est également les débutants qui apprendront la glisse sur des pentes très larges et douces.

La station de ski des Cèdres (Cedars) au Nord-Liban est située à deux heures de Beyrouth. Entre une altitude de 2000m et 3000m, la station bénéficie d’une saison légèrement plus longue que les autres qui commence des fois vers mi-novembre et dure souvent jusqu'à fin avril. La station est d’une beauté sans égal et de nouveaux télésièges ont été récemment ajoutés. La pratique du ski de fond est très courante aux cèdres, principalement en raison des différents plateaux ainsi que du charme que présentent les environs.

La seule autre station de ski au Moyen Orient est le ski Dubai qui se trouve dans le desert et qui opère durant toute l'année.

Réservation en ligne

Grâce à l’Internet, le ski au Liban parvient au monde entier à travers le site www.skileb.com lancé en 1997. Le site est devenu une référence en matière d’activités en hiver et des sports nature au Liban. Vous y trouverez de nombreuses informations sur les six stations de ski, l'état des pistes, des astuces, des news, des prises de vues en temps réel grâce aux Web Cams, ainsi qu'un moteur de réservations et de paiement en ligne, qui facilite la confirmation de votre séjour de ski en quelques minutes. En effet, la réservation en ligne n'a jamais été plus facile ; tout se passe en trois étapes:

1- choisissez l'hôtel ou le centre de ski qui vous convient, ainsi que les dates du séjour,

2- sélectionnez les services supplémentaires comme les transferts, billets, location d’équipements, leçons de ski, assurance, etc. et obtenez un devis instantané,

3- finalement, confirmez votre réservation et payez en ligne.

Nos consultants en voyage se feront un plaisir d'effectuer toutes vos réservations nécessaires et de répondre à tous vos besoins. Vous pouvez également nous contacter par courriel sur res@skileb.com ou simplement en appelant le +961.3.236623.

Ski et visite du Liban

SKILEB.com peut aussi vous conseiller et vous organiser des différentes excursions afin de rendre votre séjour des plus riches et vous permettre de découvrir le pays. Alors pourquoi ne pas skier et visiter le Liban en même temps? Le pays a beaucoup à offrir en termes d’endroits historiques et lieux d’attraction touristiques. Diverses activités divertissantes et culturelles peuvent être fournies après votre journée de ski. Vous pouvez même choisir des excursions de journées complètes en cas de mauvais temps ou bien pendant votre séjour optionnel à Beyrouth.


Jeux Asiatiques d'hiver en 2009 - l'Orient-Le Jour

Le président de la commission de coordination des JO en visite à Beyrouth JC Killy : «Le choix d’organiser les septièmes Jeux asiatiques d’hiver en 2009 au Liban est judicieux»

Le Premier ministre Rafic Hariri a reçu le 8 Avril 2004 le président de la commission de coordination des Jeux olympiques d’hiver, Jean-Claude Killy, en visite officielle au Liban. La visite de l’ancien champion olympique de ski alpin s’inscrit dans le cadre d’une tournée d’inspection des dispositions prises pour les Jeux asiatiques d’hiver que le Liban va accueillir en 2009. Killy était accompagné par le président de la Fédération internationale de patinage, René Fassel, ainsi que par le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, Ottavio Cinquanta. Après leur visite au président Hariri, ces personnalités ont tenu une conférence de presse à l’hôtel Phoenicia, en présence de M. Camille Rizk, président de la Fédération libanaise de ski, du président du Comité olympique libanais (COL), le brigadier Souheil Khoury, ainsi que des vice-présidents du COL Tony Khoury et Nouhad Choukair. Les membres de la délégation ont une fois de plus affirmé leur appui au Liban pour la réussite de cet événement sportif. Dans une interview exclusive accordée à L’Orient-Le Jour, Jean-Claude Killy a exprimé sa satisfaction concernant les préparatifs des Jeux.

L’Orient-Le Jour : Comment s’est porté le choix sur le Liban pour organiser les Jeux Asiatiques d’hiver 2009 ?
Jean-Claude Killy : « C’est lors de l’assemblée tenue à Busan en Corée du Sud que le conseil d’administration des Jeux olympiques d’Asie a décidé de donner à la ville chinoise de Changchun le droit d’abriter les 6es Jeux asiatiques d’hiver de 2007 et celui des 7es Jeux asiatiques d’hiver de 2009 au Liban. Ce choix avait paru alors comme le plus judicieux.

O.J. : Êtes-vous satisfait, en tant que membre du CIO, du déroulement des préparatifs des Jeux ?
J-C.K. : « Tout à fait. Il y a après les événements, une volonté encore plus grande de réussir quelque chose de sympathique. » MM. Fassel, Cinquanta et moi-même sommes là en tant qu’experts et amis.

O.J. : Êtes-vous confiant de la réussite tant sur le plan de l’infrastructure que celui sportif ?
J-C.K. : « Après nos visites au président de la République, à M. Hariri, et au ministre de la Jeunesse et des Sports, nous avons réuni tout le soutien et toutes les assurances pour que cet évènement soit une réussite tant sur le plan politique que sportif. Ce ne sera donc pas une suprise pour mes collègues que ces Jeux soient un succès formidable, ni pour moi qui ait fait partie de la commission de coordination et ancien organisateur des Jeux. »

OJ : Est-ce votre première visite au Liban ?
J-C.K. : « Tout à fait. Malgré ma visite éclair, j’ai été particulièrement touché par l’hospitalité des Libanais, ainsi que par les succulents plats traditionnels; j’espère donc revenir le plus tôt possible ! »
 


Tourisme au Liban